Vous êtes ici : Structures-batiment » Notre équipe » Christelle Réa

Christelle Réa

 

Christelle Réa : le goût des autres et des challenges

Christelle Réa avance. Elle a pour habitude de prendre les sujets à bras le corps. Elle va droit, décide vite, avec un appétit pour la vie, le mouvement et les gens. Elle s’est forgée un quotidien à la hauteur de ses envies de challenges. Et ce n’est pas fini.

Quand elle parle de son enfance en région lyonnaise, Christelle sourit. « Il y avait une ambiance joyeuse, c’était une maison ouverte aux amis comme à la famille ». De ces années heureuses entre un père d’origine italienne et une maman croix-roussienne, elle retire l’importance des gens, du rire et le plaisir de l’action, de ce qui bouge.

Après un BTS de commerce international à la Martinière Christelle prolonge cette vie étudiante qui lui plait mais à sa manière. Ce sera l’ESC de Montpellier, département Banque, le seul proposé en alternance. Une manière bien à elle de concevoir la vie : choisir l’autonomie, s’ancrer dans la vie réelle et garder le sens des responsabilités.

Premiers challenges en série

Fin des études, plongée dans le monde des banques. D’abord à Cluses où elle gère un portefeuille de clientèle professionnelle. Après une étonnante demande, finalement accordée, de congés sans solde lors de sa prise de poste – car comment renoncer à ce voyage impromptu au Pérou avec sa mère ! – Christelle découvre les entrepreneurs qui forment sa clientèle. Elle va adorer les relations tissées même si forcément le banquier n’a pas toujours le beau rôle. Deux ans plus tard, retour à Lyon et autre ambiance dans une banque d’affaires, où repérée profil à potentiel, elle se voit confiée un poste en création. Elle se lance dans ce nouvel univers pour constituer son portefeuille clients de PME ET PMI. Là encore, challenge réussi.

Seulement le travail est assez répétitif et ça ne va pas assez vite à son goût. Christelle commence à s’ennuyer. Voir autre chose, certes, mais quoi ? « Il fallait que je me connaisse » explique-t-elle. A 29 ans, elle fait un bilan de compétences qui lui ouvre de nouvelles perspectives. Diriger une entreprise lui irait parfaitement : responsabilité et liberté de trancher, d’agir selon son instinct. Le rêve peut mûrir…

En attendant, elle choisit de rejoindre son père et de l’aider à développer son bureau d’ingénierie structure, basé à Miribel. Ça tombe bien, elle ne connait rien à ce métier technique et exigeant. A découvrir…

L’ingénierie structure, un métier discret
Rattrapée par sa curiosité, Christelle plonge dans cet univers et se prend d’intérêt pour ce savoir-faire incontournable et peu reconnu dans la chaine de valeur du BTP. En charge des affaires financières, elle va progressivement intervenir puis prendre en charge le développement commercial et s’implique dans la gestion de l’entreprise. Quand son père envisage de partir quelques années plus tard, Christelle propose de reprendre l’entreprise. Chose faite début 2012.

Manager selon ses principes

Christelle se lance mais une fois encore à sa manière et à ses conditions. Jean-Louis Gérin déjà associé devient son alter ego technique. Et l’entreprise connait de profonds changements dans l’organisation. Elle réorganise les équipes, recrute de nouveaux talents pour forger ce qui fera la valeur du bureau d’ingénierie : des personnalités choisies pour leur excellence et leur niveau d’engagement. Ce qui compte est de permettre aux ingénieurs et projeteurs de bien faire leur travail : des calculs, des plans parfaits, avoir la connaissance terrain jugée indispensable et garder le lien avec le client. « Ils connaissent leur métier, je les laisse bosser. Ils savent que je suis là si besoin ».

Mois après mois, Christelle impose son style direct et son management au service des projets, avec un franc-parler qui lui est propre. Au-delà du soutien des équipes, elle s’active à sa tâche : développer des liens durables avec les clients selon leurs besoins et penser le « coup d’après » commercialement et pour l’entreprise.

L’entreprise conforte sa réputation de sérieux auprès des maitres d’ouvrage, architectes et maçons qui se sentent compris chacun dans leur fonctionnement. Car tout l’art consiste à trouver pour chacun d’eux les bons interlocuteurs en interne, à même de former une équipe fluide, ajustée à la personnalité du client… Un art dans lequel Christelle excelle.

Evolution en vue.

Dans les yeux de Christelle, la suite est déjà présente : une ambition calibrée pour l’entreprise, dans une échéance définie. Cette prochaine étape est aussi un nouveau challenge.
Ça tombe bien ! Christelle Réa aime provoquer et saisir la chance, autant de fois que nécessaire.